[EP#1]Eléments d'enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EP#1]Eléments d'enquête

Message  Faust le 2014-03-31, 4:30 pm

VICTIMOLOGIES :

LA 1ère VICTIME : Gina April Miller-Ruiz, fille (morte) du juge Alfonso « Hammer » Ruiz


Profession : Modèle et sculptrice.
Age : 33ans
Statut de famille : Mariée à l'avocat William MILLER depuis 5ans.
Famille connue : Eva Ruiz, femme du juge Ruiz (mère, décédée il y a 15ans dans une fusillade), Alfonso Ruiz (père, Juge de Californie), Selena Ruiz (soeur, 22ans, étudiante en psychologie), Julian Ruiz (frère, 17ans, étudiant parti en Espagne dans le cadre d’un échange pour ses études depuis 3 mois),  William.T.Miller (Mari, avocat pour un cabinet international).
Signe particulier : enceinte de 3 mois.
Découverte du corps : par les Détectives SUN et DANE du COPS Samedi 19 Janvier 2030 vers 11:30AM, dans un entrepôt désaffecté de South Central.

TEMOINS & SUSPECTS

LES PROCHES DE LA VICTIME

Alfonzo « Hammer » Ruiz, Père et juge de Californie

Profession : Juge de Californie.
Age : 65ans
Statut de famille : Veuf depuis 10ans (Eva Ruiz, femme au foyer, morte lors d'une vengeance d'un criminel recherché, Alex Antonov).
Famille connue : Eva Ruiz, femme du juge Ruiz (mère, décédée il y a 15ans dans une fusillade), Gina Ruiz (Fille ainée, décédée), Selena Ruiz (fille cadette, 22ans, étudiante en psychologie), Julian Ruiz (fils benjamin, 17ans, étudiant parti en Espagne dans le cadre d’un échange pour ses études depuis 3 mois),  William.T.Miller (Mari, avocat pour un cabinet international).

Miguel Ruiz, Frère ainé, Avocat de quartier fauché de South Central


Selena RUIZ, sœur cadette étudiante bombasse de 22ans

Profession : Etudiante à UCLA en Psychologie.
Age : 22ans.

Julian Ruiz, Benjamin étudiant en voyage en Espagne

Profession : Etudiant (à l'étranger).
Age : 17ans.

William.T.MILLER, avocat de la firme Kirkland & Ellis LLP, et mari de Gina Ruiz

Profession : Avocat international (zone Amérique du Sud et Californie).
Age : 32ans.


Dernière édition par Faust le 2015-05-18, 10:52 am, édité 3 fois
avatar
Faust
Mj
Mj

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Pseudonyme: Kato
Adrénaline:
1/1  (1/1)
Points de vie:
29/29  (29/29)

Voir le profil de l'utilisateur http://nexus.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EP#1]Eléments d'enquête

Message  Faust le 2014-03-31, 5:29 pm


♫ Wouhaaaaaaahouuuu houhou, houhou...Ahem, désolé...

Scène de crime affaire 55-786 COPS :
(rapport préliminaire par le Dr Gilbert Greesom)


Lieu du crime : Entrepôt désaffecté de l'ancienne casse "Phillie's" de la 6ème rue  (Skidrow)
Victime : Gina Ruiz, 33ans.
Crime : Démembrement et mise en scène du corps dans un cercle de sang.
Conclusions préliminaires :
EMPREINTES : Aucunes empreintes claires trouvées dans la zone de crime autres que celle de la victime.
FIBRES : aucunes fibres autres que les vêtements et les cheveux de la victime.
CERCLE : Sang de la victime uniquement d'après les premières analyses. Le cercle a été tracé de façon méthodique alors que la victime était encore en vie. La présence de trois traces distinctes autour du cercle laisse penser à un trépied dont le meurtrier se serait servi pour l'accrocher tête renversée afin d'accélérer le processus hémorragique. Le tracé du cercle est en relief composé de rainures sur le tour du cercle, et suggère une longue préparation de l'opération pour vider la victime de son sang selon le motif, probablement à l'aide de bâches dont on retrouve des traces, utilisé comme une sorte de pochoir pour créer un motif parfait. Tout ceci indique des heures de préparation, et un matériel approprié. Il l'a ensuite découpé tout aussi méthodiquement, pour parachever son "œuvre", visiblement à l'aide d'une table (traces légères au sol dans le coin Nord-Est) qu'il a visiblement emmené avec lui.
BOITE A MUSIQUE : modèle a priori artisanal, bien qu'une étude plus spécifique soit en cours sur l'origine exacte des matériaux et pièces utilisés. La mélodie est inconnue pour le moment. Aucune trace d'explosifs ni de poisons sur ou dans la boite, aucune empreinte. Elle était posée dans le cercle, ce qui suggère un message, ou du moins une volonté d'une ambiance sonore qui serait découverte par les futurs témoins de la scène, pour une raison encore indéterminée.
ENTREPOT : aucunes empreintes, aucunes traces d'aucune sorte sur les lieux du crime. La pièce semble avoir été désinfectée à la javel, détruisant ainsi la majorité des preuves exploitables. Les traces de pneus du véhicule qui a dû servir au transport du matériel et de la victime sont difficiles à discerner pour l'instant, en raison de l'intervention du LAPD et du COPS qui a suivi. Nous tentons à l'heure actuelle de séparer tous les véhicules présents.
CORPS DE LA VICTIME : découpé méticuleusement, et chirurgicalement. Disposé à dessein sur le pourtour du cercle, probablement dans un but religieux ou mystique. Une certaine attention à l'air d'avoir été apportée au tronc de la victime, en particulier son bas-ventre (cf.rapport du légiste pour plus de précisions sur la victime).

PORTRAIT ROBOT ET PISTES:
Pour l'instant, nous ne pouvons apporter plus d'éléments satisfaisants pour la recherche du ou des suspects. Probablement au moins un homme, droitier, dans les 1,8m, et un véhicule assez imposant pour transporter à la fois la victime et le matériel sur la scène de crime. Méticulosité, prudence, une intelligence supérieure. Connait probablement les méthodes d'investigations au niveau des corps et à une certaine expérience dans le domaine la médecine, ou au moins en chirurgie. L'affaire laisse à penser pour l'instant qu'il essaie de faire passer un message mystique ou religieux fanatique, bien que la piste d'un autre type de crime camouflé ne soit pas non plus à exclure pour le moment.

Le rapport définitif devrait par ailleurs amener un certain nombre d'éléments supplémentaires.


Dernière édition par Faust le 2014-04-20, 4:47 pm, édité 1 fois
avatar
Faust
Mj
Mj

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Pseudonyme: Kato
Adrénaline:
1/1  (1/1)
Points de vie:
29/29  (29/29)

Voir le profil de l'utilisateur http://nexus.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EP#1]Eléments d'enquête

Message  Faust le 2014-03-31, 7:08 pm

RAPPORT PRÉLIMINAIRE DU MÉDECIN-LÉGISTE
(par le Dr. Donald SIMUS, commissariat du district de Skidrow, en attente de transfert du corps pour autopsie par le service du COPS)


Conclusions préliminaires :
//Enregistrement audio

Rapport du Docteur Donald SIMUS, médecin légiste du commissariat du District Skidrow, analyses préliminaires d'enquête sur l'affaire 55-786COPS. Nous sommes le Samedi 19 Janvier 2030, et il est actuellement 13h26, heure locale.

La victime est Madame Gina April Ruiz-Miller. Sexe féminin, 33ans, origines latino-américaines, d'une taille d'1.65m, et à peu près 50kgs. Elle était avant les faits en parfaite santé. Les organes ont un poids tout à fait convenable, et aucun d'entre eux ne manquent.
Aucun problème de santé n'est visible, elle n'a apparemment aucun problème de drogue ou d'alcool. Elle est plutôt athlétique, et devait pratiquer une activité sportive régulière, peut-être du "jogging", d'après le galbe de ses mollets, activité d'autre part assez répandue chez les femmes de son âge et de son milieu social. Ses ongles, ses cheveux ainsi que l'utilisation de crèmes corporelles haut de gamme montrent clairement qu'elle entretenait un niveau de vie assez élevé et qu'elle était soucieuse de son apparence. Elle ne semble toutefois n'avoir eut recours à aucune opération de chirurgie esthétique.

D'après la rigidité cadavérique, la mort ne remonte pas à plus de 24h, sans pouvoir en dire plus à ce sujet. En effet, le démembrement rend le calcul de l'heure exacte de sa mort assez hasardeux, et demandera probablement des preuves autres que celle de la médecine légale, ainsi qu'un complément d'analyse des médecins légistes du COPS.

Des traces de frottements ainsi que des coupures sur les poignets et les chevilles indiquent qu'elle était probablement attachée et réveillée lorsque le meurtrier a pratiqué les premières incisions. Une trace visible sur le cou semblerait indiquer qu'elle était maintenue par une attache pour éviter qu'elle ne se débatte, ce qui pourrait indiquer que Mme Ruiz-Miller était encore en vie au début de cette funeste opération.

On ne distingue par ailleurs pas d'autre trace de lutte ou d'ecchymoses, et pas de traces sous les ongles. Ce qui laisserait à penser que la victime a été prise par surprise, ou connaissait son agresseur.  Une petite trace à la base de la nuque laisse elle suggérer une piqûre, probablement un anesthésique puissant ou un somnifère. Le rapport toxicologique est en cours et envoyé aux laboratoires du COPS pour analyse.

La victime a été lacérée puis découpée à l'aide du même instrument coupant et précis, sûrement chirurgical (un scalpel), en cinq parties distinctes (tête, tronc, jambes, bras), disposées en cercle.

Ces lacérations avaient probablement pour but d'accélérer le saignement. Leur localisation, elle, ajoutées aux traces de trépieds sur le sol, indiquent que le but de celles-ci était de permettre le moins de "pertes" de sang hors du tracé du cercle (confère le rapport sur la disposition de la scène de crime).

Les coupures et les différentes partie du corps démontrent une grande précision chirurgicale dans l'acte. Le meurtrier a certainement une bonne expérience dans ce domaine, ainsi que de très bonnes connaissances anatomiques du corps humain. Médecin, ou n'importe quelle autre profession où manier un bistouri est une activité régulière. Probablement droitier, et doté d'une faculté de réflexion et d'une méticulosité élevées, notre tueur étudie bien chaque détail de l'opération avant de l'exécuter sur le corps.

Le bas ventre de la victime a subit une éviscération propre de l'utérus jusqu'au sternum, post-mortem cette fois. Ceci afin d'éviter les saignements trop abondants par la suite, qui aurait peut-être "gâcher" le tracé du cercle. Bien que le geste ne soit par ailleurs pas encore expliqué, il est probablement en rapport avec la "cérémonie" effectuée par le tueur. On peut remarquer des incisions intra utérines, mais l'état de l'utérus ne permet pas d'analyse plus poussée dans l'instant.

L'analyse toxicologique complète est en cours. On peut supposer que Mme RUIZ-MILLER a été droguée pour pouvoir la transporter jusqu'au Hangar, par une substance pour l'instant non déterminée.

Le reste des conclusions seront faites par mes aimables pairs du COPS, auxquels cette enquête préliminaire est bien sûr transmise.
Bien Cordialement,
Docteur Donald SIMUS.
avatar
Faust
Mj
Mj

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Pseudonyme: Kato
Adrénaline:
1/1  (1/1)
Points de vie:
29/29  (29/29)

Voir le profil de l'utilisateur http://nexus.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EP#1]Eléments d'enquête

Message  Faust le 2014-11-02, 7:08 pm

RÉSUMÉ DES ÉLÉMENTS D’ENQUÊTE DE TERRAIN DU MEURTRE DE GINA APRIL RUIZ (Jour 2)

Témoignages au hangar : personne ne semble avoir rien vu à part une camionnette sombre étrange (témoignage d'un junkie et clodo, pas plus de détails, considéré comme non fiable) qui dit avoir vu "le Diable dans une camionnette". Carcasse de deux véhicules assez similaire aux descriptions du van et de la voiture de la victime ont été retrouvés dans la nuit (de Samedi à Dimanche) dans un tunnel de canal de drainage en train de déborder :

La voiture a été remorquée et vient d'être identifiée comme celle de Gina April RUIZ. Le van appartient à un Docker du coin (Jack Dubbard), qui déclare qu'il a été volé la veille (déclaration enregistrée au Commissarit de Skidrow). Les deux ont été brûlés puis à moitié noyés par le canal, ne laissant aucune empreinte, aucuns indices matériel utilisable, et évidemment aucuns témoins parmi les gangs du coins. Les caméras étant pour la plupart taggées ou cassées, aucun indice ne permet d'établir une piste sur l'itinéraire du tueur.

Témoignages de la famille de la victime :
♦ Juge hammer : il est noté que tu as déjà interrogé le suspect, et visiblement les flics en uniforme chargés de l'enquête de terrain n'ont pas insistés pour le voir...
♦ Miguel Ruiz (frère, avocat à Skidrow) : n'a pas vu sa soeur depuis des mois suite à une brouille familiale. Elle avait l'air d'aller bien la dernière fois qu'il l'a vu. Le Vendredi soir précédent le meurtre, il était en train de plaider une affaire pour meurtre jusqu'à 19h, puis est rentré chez lui (confirmation des voisins) et a passé la nuit a travailler sur le cas. Le matin de la découverte de la victime, il était en train de plaider son affaire au tribunal de Skidrow, où on est venu annoncer la nouvelle.
♦ Séléna Ruiz (jeune soeur, 18ans, étudiante à l'université en 1ère année de droit) : n'avait pas vu sa soeur depuis une semaine. Elle parlait d'un homme qu'elle fréquentait, et dont elle était tombé follement amoureuse. Elle n'a pas voulu donner son nom. Elle disait qu'elle avait l'intention de quitter son mari pour de bon pour aller avec cet homme. Vu le mystère, elle a déduit que sa sœur fréquentait un homme marié ou peu recommandable, mais elle affirme ne pas en savoir plus. Elle pense que sa soeur allait très bien, était en bonne santé, et n'avait aucun problème, ni ennemis connus. Elle était la nuit du meurtre dans la villa d'une amie à une fête estudiantine (vérification faite auprès des invités). Elle n'a pas quitté les lieux, et n'est rentrée que le lendemain matin. C'est son Père qui lui a appris la nouvelle alors qu'elle dormait.
♦ William Miller-Ruiz (Mari) : a déjà été interrogé par le Détective Dane. Apparemment, aurait un alibi pour la nuit du meurtre. Il est marqué qu'il a menacé d'un procès pour harcèlement policier cette "vague d'interrogatoire" selon lui "inutile et inappropriée", selon ses termes. Il est donc marqué de voir avec toi pour la déposition.

Fouille du domicile du couple (loft en centre ville) :
Pas de traces de menaces directes, ni dans son ordinateur ni ailleurs. Vie aisée, équilibrée. Appartement décoré avec goût et simplicité malgré le luxe de sa vie. Rien ne laisse soupçonner quoi que ce soit dans ce qui a pu être fouillé (restriction sur les affaires du mari, qui n'a visiblement pas apprécié les sous-entendus de la fouille de ses affaires). L'ordinateur du mari a été fouillé avec sa permission, mais n'a rien donné. Aucune piste sérieuse de ce côté là dans le rapport, pas de mails suspects, pas de navigations internet suspectes.

Relevés bancaires, et téléphoniques
Rien de suspect a priori, si ce n'est des retraits réguliers de liquide, qui pourrait s'expliquer par des achats qui n'acceptent pas d'autres paiements (petites boutiques, etc), par la consommation de drogue (bien que les sommes ne correspondent pas), ou plus simplement le paiement discret d’hôtels, de restaurants, de cadeaux ou autres avec un amant (voir témoignages de la sœur de la victime).
avatar
Faust
Mj
Mj

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Pseudonyme: Kato
Adrénaline:
1/1  (1/1)
Points de vie:
29/29  (29/29)

Voir le profil de l'utilisateur http://nexus.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EP#1]Eléments d'enquête

Message  Faust le 2014-11-02, 7:24 pm

RESUME DES ELEMENTS D'ANALYSE LEGALE (AUTOPSIE, LABORATOIRES, ...) (Jour 2)

Complément au dossier d'autopsie, et dossier médical de la victime
Joint à l'autopsie et en complément des derniers éléments de Simus (dont la présence du fétus, arrivé en retard...) il y a le dossier médical de la victime. D'après son dossier de remboursement de mutuelle, elle a passé une visite chez un gynécologue obstétricien il y a une semaine : un certain Dr Suresh.

Boite à musique
Boite à musique tout à fait artisanale, un expert à déduit que c'est une forme d'artisanat exécuté avec maestria, et des matériaux assez anciens. Les pièces sont taillées "à la main", avec une application faisant penser que l'artisan en est un très talentueux. Une piste à exploiter parmi les rares talents encore en exercice actuels (adresses de deux artisans horlogers pratiquant encore ce genre de "bijouterie"). Leur témoignages ne laisse aucun doute sur le caractère professionnel de l’œuvre, mais ils nient avoir participer à leur confection. L'expert semble d'accord, puisqu'apparemment il est difficile de ne pas laisser sa "patte" sur un objet tel que celui-là, et les pattes en question ne correspondent ni à l'un, ni à l'autre. Ils n'ont aucune idée de l'artiste qui a pu effectuer ce travail. une piste intéressante, toutefois : un des deux artisans trouve que la manufacture ressemble un peu à celle d'un ancien horloger qui avait un magasin en centre ville : Erik Gunderson, un vieil horloger mort en 2026 dont la boutique n'a visiblement jamais été reprise...

Le symbole au dessus de la boite n'est lui pas du tout courant. Il s'agit après recherche d'une lettre de l'alphabet runique des anciens vikings, et les anciens norrois et norvégiens (ou "futhark" : Cf. article détaillé sur les runes), désignant la première rune de l'alphabet, "Fehu" (ou Feoh), qui représenterait chez nous la lettre F (Cf article sur la Rune Futhark Fehu). D'après nos recherches, ces runes étaient aussi utilisé pour la divination, et comportait des symboles forts. Ici la rune Fehu ramènerait alternativement aux symboliques de richesse, d'abondance, de bétail, de fertilité, de paternité voire même de parents au sens large, même si un caractère masculin semble plus couvrir le "père".

Cela pourrait expliquer le crime sur des motifs sociaux (richesse) ou peut-être un message sur un choix familial (père de la victime), ou sur le Mari de la victime (voir derniers éléments du Dr Simus sur la présence d'un fétus aux premiers stades de développement).

Le cercle  
Aucune piste supplémentaire sur ce cercle. Son origine apparaît clairement "runique", sans pour autant nous en déterminer le sens. L'aide d'un spécialiste du domaine serait utile pour peut-être déterminer le choix de ce motif.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
RÉSULTATS DES ANALYSES DEMANDES AU MSD (le "labo des geeks")

La vidéo du parking du magasin : un zoom permet de voir des bouts de doigts minuscule semble dépasser de la portière. Malgré le nettoyage plutôt efficace du labo, l'image reste clairement dégueu, mais peut faire penser à des doigts d'enfants (ou d'ET, comme semblerait le suggérer à demi mots Dwight Scurge, le signataire de ce rapport...).

La vidéo du parking de l'Hôtel Super 8 : Rien de probant sur la vidéo, même en zoom en labo. Toutefois Dwight, par des calculs savants (et un peu capilotractés par moment, au jugé) établi un profil relativement détaillé de la silhouette du tueur (qui correspond trait pour trait à ton tueur). Il arrive aussi a estimer que le matériel de photo est du haut de gamme, et retrouve la plaque du van ainsi que son propriétaire (voir le rapport d'enquête de terrain).

Le cheveux de la salle de bain : Il correspond à l'ADN de la victime avec une probabilité de 99.9%. Très résistant et soigné, un haut taux de Kératine qui semble se relier à la fois à son train de vie et aux derniers éléments de Simus (grossesse). Pas de traces de drogues ou autres.

Bilan toxicologique de Gina RUIZ : Pentobarbital (anesthésique considéré comme vétérinaire) présent dans le sang, trace de piqûre dans la nuque. D’après les quantités restantes et la date estimée de l’enlèvement, on peut en déduire qu’il était dosé pour laisser la victime inconsciente le temps d’un trajet assez court, ce qui peut laisser penser que le tueur voulait que la victime soit consciente au moment des faits. Cela indique une très bonne connaissance des barbituriques.
Test hormonal pour une grossesse positif à 98,2%.

Test de grossesse : cassé, visiblement celui de la victime, empreinte de son ADN et empreintes digitales partielles. Celui ci semble dater d'une semaine avant sa mort.

Boucle d'oreille : clairement celle de la victime (elle portait l'autre). Pas d'indices pertinents à en tirer à priori.
avatar
Faust
Mj
Mj

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Pseudonyme: Kato
Adrénaline:
1/1  (1/1)
Points de vie:
29/29  (29/29)

Voir le profil de l'utilisateur http://nexus.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EP#1]Eléments d'enquête

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum