Scène 4 : Un Nano pour les dominer tous...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Scène 4 : Un Nano pour les dominer tous...

Message  Masika le 2015-02-12, 4:01 pm

Mes oreilles bourdonnent et ne me laissent entendre les paroles de Kato que de loin, comme si un brouilleur agissait. Mon front se plisse d’un trait de réflexion, mais je dois reconnaître que mon petit nem fait preuve de plus de clairvoyance que je n’en suis capable à cet instant. J’hoche la tête à sa proposition après l’avoir fixé quelques secondes avec un vrai sourire, franc. Je pose ma main sur son épaule, pris d’un réel élan d’amitié pour lui, et dis :

- Je suis désolé de t’emmener dans cette galère avec moi, et surtout de ne pas pouvoir tout te dire. Mais ça me fait beaucoup de bien et ça m’encourage d’avoir ta confiance. Ne prends surtout pas mon attitude comme celle d’un cachottier, il y a juste… certaines choses que je ne peux pas encore te dire.

Nouveau sourire, avec un autre hochement de tête marquant mon approbation :

- On va faire comme tu dis. Trouves moi un indic susceptible de balancer des infos sur cette maison. Il aurait par exemple entendu que des trucs pas clairs se passaient ici par l’un de ses clients. Un agent immobilier camé qui aurait balancé à son dealer, un truc du genre devrait faire l’affaire.

Tandis que Kat’ se charge de passer les coups de fil qui vont bien, je retourne à l’observation de la boîte à musique, accroupi au-dessus d’elle. J’en observe le travail ciselé, la richesse du détail. *Fabrication artisanale* me dis-je avec intérêt. Je redresse la tête vers mon petit nem sauce « je suis un dur qui parle à mes indics », puis lui demande lorsqu’il raccroche :

- A ton avis Kat’, y’a combien de fabricants de ce genre de boîte à musique dans tout LA ? Pas beaucoup je gagerai… Je laisse le silence faire le reste pour que les rouages (grippés parfois) du cerveau de mon coéquipier percutent pour en arriver à la même conclusion que moi : une piste a peut-être remonter.

Je désigne ensuite le badge de la victime.

- J’en connais un à qui ça ne va pas du tout plaire. On dirait que notre tueur affectionne les femmes à la notoriété certaine.

Je me relève, ignorant mes genoux qui protestent après être restés si longtemps dans la même position. Je soupire légèrement. Je n’y vois pas plus clair. L’impression furieuse de naviguer dans les ténèbres.

Je regarde la sanglante inscription : TIC TAC. Incongrument, je pense à l’affreuse horloge qui trône au-dessus du bureau du Skripnick. Je n’ai aucun doute sur le fait que ce compte à rebours m’est adressé, mais malheureusement peu de pistes sur ce qu’il déclenchera. Je ne peux néanmoins me débarrasser de l’impétueux sentiment que cela est lié à ma sœur.

Mû par une inspiration soudaine, je m’éloigne un peu de kat’ et profite du son assourdissant de la pluie sur le toit pour contacter Thomas.

- Thomas ? Matthew à l’appareil. Ca va ? J’attends sa réponse avant de poursuivre sur le motif de mon appel. Ecoutes, je sais que les huiles t’ont à l’œil, mais j’ai besoin d’un service. Un grand. Ma frangine est chez mes vieux et je voudrais que quelqu’un veille sur elle. J’hésite un instant puis me décide : Je peux pas t’en dire beaucoup, mais ma sœur est dans le même état physique que Gina au moment… au moment de sa mort. Appelles ça comme tu veux, mais j’ai l’intuition que le tueur pourrait chercher à s’en prendre à elle. Peut-être un rapport avec notre passé commun, ou autre chose, je sais pas. Mais j’ai un putain de mauvais pressentiment et je me sentirai mieux si quelqu’un assurait ses arrières. L’enquête me bouffe tout mon temps et je peux pas décemment m’en charger…

J’attends la réponse de Thomas puis raccroche. Par la fenêtre, j’entraperçois le ciel qui déchaîne sa colère sur la ville. L’enfer débarque sur LA.
avatar
Masika
Joueur
Joueur

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://umbra.yoo7.com/t3-fiche-de-personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scène 4 : Un Nano pour les dominer tous...

Message  Faust le 2015-02-18, 12:36 pm

Pendant que tu lui déballes ton sac sur ce que tu ressens de sa confiance, tu apprends que les jaunes aussi peuvent rougir. Il prend un petit air gêné typiquement asiatique en battant l'air d'une main tout en tournant la tête, aussi caricature qu'un antique film de Kung-Fu. Ton changement de sujet est salvateur, mais tu sens que tu viens de gagner plus qu'un partenaire avec ta tirade précédente. Pour une raison que tu ignores, Kato t'as toujours eut à la bonne. Probablement parce que tu étais le seul à l'avoir accepté comme il était (ou à peu près). Mais là, tu le sens remonté à bloc, du genre qui pourrait se jeter sous un camion pour tes beaux yeux azurs.

Il te fait un signe du pouce en sortant son téléphone :
- Pas de soucis, j'm'en occupe...

La boite à musique n'en finit pas avec sa lancinante comptine, comme un vieux tube sorti d'un juke box cassé.

Kato revient quelques minutes après, et tu enchaînes sur la boite à musique. Il cligne des yeux  :
- C'est bon pour le tuyau, un mouchard qui s'appelle Hughy, et qui m'en doit une. J'ai appelé la cavalerie, ils arrivent.

Puis comme s'il avait enfin réfléchit à ton histoire de boite à musique, il ajoute en levant à nouveau le pouce :
- Pas d'soucis, je m'en occupe aussi !...Y avait pas un truc dans le rapport des geeks là-dessus?, dit-il sans que ça constitue une question plus que rhétorique pour lui tandis qu'il retourne téléphoner dans un endroit où le tonnerre n'est pas trop assourdissant.

Puis tu téléphone à Thomas :
- Lombard, j'écoute. Et il écoute, effectivement, vu que tu ne lui laisse pas vraiment en placer une. A la fin, il répond d'une voix un peu inquiète : - Tu psychote pas un peu, vieux, t'es sûr que ça va ?.... Après une seconde de silence il ajoute avec une voix résignée : - Ok, j'envoie l'officier Rain et son coéquipier pour vérifier qu'elle va bien. Désolé, j'peux pas y aller pour le moment.... Il laisse un suspense de quelques secondes avant de terminer : on vient de coincer ces enfoirés. Merde, Matt, on les a eut !...Bon je te laisse, mais faudra qu'on parle. Quand t'auras deux minutes. J'serais sûrement au Commissariat, les huiles préparent une conférence de presse et j'ai tout un tas de paperasse à remplir pour hier.... Il raccroche ensuite.




Les renforts arrivent, et toi tu es déjà reparti. Le temps joue contre toi, et tu le sais. Peu importe ce que le message de ton tueur siamois mental signifie, il est assez clair même pris au premier degré, et tu n'as pas le temps d'attendre les rapports et toute la paperasse de ce genre de scènes. Ton sushi a décidé de t'épauler encore une fois et t'as laissé filer à la Dane.

Dans les éclairs et le tonnerre, tu te diriges vers les tours jumelles de l'asile-pénitencier du Twin Towers correctionnal Facility, l'enfer de tous les psychopathes et les criminels les plus tarés de L.A.

Là t'attend un rendez-vous avec le destin que tu remets depuis le début de cette affaire. Shawn Junior Parker, aka The Beast.
avatar
Faust
Mj
Mj

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Pseudonyme: Kato
Adrénaline:
1/1  (1/1)
Points de vie:
29/29  (29/29)

Voir le profil de l'utilisateur http://nexus.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum